Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 15:12
podium vétérans
podium vétérans

Le championnat de France 2016 vertical race de ski alpinisme se déroulait cette année à Prapoutel les 7laux, sur le secteur de Pipay. La veille je rejoint mon coéquipier Wilfrid Jumère et son père. Les retrouvailles au départ de cette nouvelle saison où nous allons en baver ensemble sont l'occasion d'un bel échange, même si pour l'occasion nous serons adversaire d'un jour. C'est d’ailleurs le cas avec David Poncet, mon ami et la plupart des autres vétérans avec qui je m'entends très bien. Après une bonne nuit et une bonne préparation je suis en pleine possession de mes moyens et c'est confiant que je rejoint le site de la course. Je réalise une reconnaissance préalable du parcours de 580m d+ et le profil me plait. Il ne présente pas beaucoup de variation de rythme et il n'est jamais trop raide. Le grip des peaux est excellent et la préparation du service des pistes est irréprochable. Sur la ligne de départ j'ai la chance de bénéficier d'un placement en deuxième ligne, juste au contact des 10 meilleurs français. A 14h30 le départ est donné à la corne de brume. Je m'élance assez bien, mais un jeune espoir vient à mes côté et sans aucun respect me percute violemment. Je suis arrêté et une masse de coureurs me dépasse. Du coup je suis obligé de me décaler franchement sur la gauche du mur initial pour doubler et essayer de recoller au groupe avec lequel je me suis élancé. Wilfrid me dépasse d'ailleurs un court instant.

Championnat de France de vertical race 2016

Nous sommes tous à 100% sur cette première montée et nous arrivons sur le seul endroit moins raide qui permet de prendre un pas de fondeur. Habituellement je n'aime pas ces passage de relance, mais là curieusement j'accélère bien. A une vingtaine de mètres devant, je vois Florent Perrier, le meilleur vétéran sur ce format et il est toujours dans le groupe de 10 premiers. Assez vite nous arrivons aux choses sérieuses avec les 400m d+ sans concession jusqu'à la ligne d'arrivée. J'ai une très bonne allure et je me situe dans la tranche des 15 à 20 premiers. Le cardio monte à bloc, mais je peux encore augmenter mon allure par moment et doubler quelques concurrents.

Championnat de France de vertical race 2016

Dans le deuxième mur plus raide de cette parti finale je veux me décaler pour passer devant un gars qui me précède, mais je tape ma fixation dans mon bâton et mon ski déchausse. Celui-ci part deux mètres derrière moi ! J'enrage immédiatement de cette bévue. Un super concurrent des Pyrénées m'évite de redescendre en prenant rapidement le ski et en me le donnant au passage. Merci Andreu ! Je rechausse vite, mais un groupe de 6 coureurs est déjà passé devant moi. J'essaye d'analyser ma position et je pense qu'aucun vétéran ne m'a dépassé. Dans cette course effrénée où il n'y pas beaucoup de moment pour réfléchir, je repars vraiment trop vite et ma fréquence cardiaque tape à son maximum. Il faut que je baisse un peu ma vitesse. Petit à petit je reviens sur les adversaires qui m'ont doublé et je recolle à leur fesses. J'en passe deux mais je n'arrive pas à reprendre ma place devant le groupe où j'étais avant l'incident.

Championnat de France de vertical race 2016

Je suis maintenant au maximum de mes possibilités et comme tout le monde c'est la tête qui permet de continuer à avancer aussi vite. Dans l’ultime petit coup de cul avant la ligne d'arrivée, je ne suis pas capable de sprinter. C'est bien sur l'effet de mon jeune âge et deux jeunes me passent devant. Je suis occis par l'effort et j'ai des papillons plein les yeux. Je vois arriver David juste avant Willy. Au final je devient pour la troisième fois vice-champion de France vétéran en vertical race. C'est la seule épreuve que je n'ai jamais gagnée dans la catégorie, mais je suis vraiment aux anges de monter sur ce nouveau podium national. Pour le titre suprême de champion de France toutes catégories, Mathéo Jacquemoud de retour au premier plan cette saison, l'emporte devant Xavier Gachet et William Bonmardion.

juste avant de franchir la ligne. C'est dur !!!

juste avant de franchir la ligne. C'est dur !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by ALAIN04850
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : alain bellagamba
  • alain bellagamba
  • : articles concernant le ski-alpinisme, la course à pied, le trail et le cross-country.
  • Contact

Profil

  • ALAIN04850
  • Passionné de sports de montagne et de course à pied, je pratique en amateur des compétitions de ski alpinisme, trail, course hors stade et cross country.
  • Passionné de sports de montagne et de course à pied, je pratique en amateur des compétitions de ski alpinisme, trail, course hors stade et cross country.

CONTACT

bellagamba.alain@orange.fr

Mon dénivelè 2015-2016

191000

Partenaires

Yogi Tea