Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 15:34

MAGIQUE, MAGNIFIQUE, MAIS J'AI VRAIMENT ETE DANS LE DUR !!!


XTF_5075.JPGCette XIXème édition de la Grande Trace, restera pour moi un souvenir fort avec de multiples sensations. Initialement je devais faire équipe sur le parcours A, avec Marc Buisson, mais le changement de date du samedi à la place du dimanche pour des raison météo, vont obliger Marc à renoncer. Je suis alors contacté par le jeune Léo Viret, espoir du ski-alpinisme, pour courir avec lui. Ce challenge de nous associer alors que nous avons 27 ans d’écart d’âge, me plait énormément, même si je sais que Léo est naturellement plus fort que moi et que je vais devoir m’accrocher.

Le parcours proposé par Yannick Gast et sa belle équipe de bénévoles et très ambitieux, puisqu’il prévoit l’ascension du Grand Férant par la voir du Chorum Olympique, cavité naturelle creusée dans la roche tel un tunnel dans une pente raide, un itinéraire très long en distance et un dénivelé total de 2700m d+.

Le départ est donné depuis les pistes de ski de fond de la Jarjatte pour une première montée de 950m d+. Nous nous plaçons rapidement dans les premières équipes, mais laissons filer Mathéo Jacquemoud et Xavier Gachet qui seront intouchables. Dans cette montée nous sommes au coude à coude avec les équipes Ludovic Pommeret – Cyril Gignoux et Maxime Léger – Julien Brottet. Rapidement je vais galérer à cause d’un mauvais choix de peluches qui ne tiennent absolument rien sur la neige transformée et gélée au petit matin. Je pousse fort sur les bâtons, mais je laisse une énergie folle. Je monte un peu en ciseaux-escaliers en étant peu efficace. XTF_4726.JPGFinalement c’est Ludo Pommeret qui va me donner la solution, en mettant ses skis sur le sac et en finissant à pied la montée. Cyril Gignoux et Maxime Léger qui ont de bonnes peluches montent sans encombre et c’est énervant. Nos trois équipes basculent pour une courte descente entrecoupée d’un portage des skis, puis une remontée de 200md+ avec les crampons. Lors du rechaussage des skis, je claque ma chaussure sur le clapet de la fixation arrière droite et je le casse net ! Ce n’est pas bon signe pour le reste du parcours. La descente qui suit se fait sur une neige encore gelée mais bien skiable. Dans une petite pente, Julien Brottet va chuter devant moi. Il me semble que cette chute est bénigne, mais en fait il a cassé un ski et s’est légèrement râpé la paumette. C’est la fin de course pour lui et Maxime Léger finira le parcours seul.

XTF_4909.JPGAu repautage suivant je suis inquiet pour ma fixation et ce qui reste de mon clapet n’est pas suffisant pour soutenir ma chaussure qui va bien entendu se remettre en position descente ! Léo rapidement prend la décision de passer un de ses skis et de prendre le mien en montée, car comme il chausse plus petit il ne sera pas gêné. Par contre il aura un pied à plat sur un ski et un pied avec une cale pour l’autre !

Nous entamons alors une longue ascension de plus de 900m avec un long plat au départ. Le parcours emprunte un très beau canyon et un court passage à pied le long d’une cascade de glace. Nous parvenons à revenir un peu sur l’équipe de Ludo et Val et à tenir à distance celle de Yann Gachet Grégory Nantermoz. Vers la fin de cette montée je ressent une grosse fatigue et j’ai du mal à donner du rythme. Je suis en train de payer cash les efforts de la première montée sur la glace. A la bascule je suis presque épuisé et il faut en plus que je gère mon problème de fixation, car lui ayant fait faire un demi-tour pour qu’elle n’accroche la chaussure de Léo dans la montée, elle s’est bloquée dans cette position et il est impossible de la faire tourner à la main. Je fais dons la descente suivante avec un pied en télémark. XTF_4913.JPGLéo est lui très  facile dans cette course et il m’encourage souvent. Au repautage pour la montée du Grand Ferrand, mes mésaventures ont laissé le champ libre à Ludo et Cyril qui tiennent sans problème la deuxième place.  Après une courte montée à ski de 200m d+, nous arrivons au début du Chorum Olympique, où il nous faut mettre les crampons. Là une surprise nous attend, puisque la poche du sac de Léo s’est ouverte et qu’il a perdu ses crampons sur le parcours ! Le contrôleur refuse que Léo parte dans le Chorum ainsi. Heureusement derrière nous se trouve une randonneuse qui ne participe pas à la compétition et qui va gentiment donner les siens à Léo. Un réglage rapide et la course continue. Ouf !

La traversée des deux Chorum est magique et bien que très fatigué j’ai le temps d’apprécier ces lieux superbes. Léo continue à m’encourager et me donne un peu de gel pour terminer ce passage. Au passage nous évitons une chute pierres, provoquée par Cyril. XTF_5184.JPG Un amical bonjour à Florent Besses qui pour l’occasion est bénévole sur l’épreuve et se trouve dans le deuxième Chorum. Nous atteignons le sommet du Grand Ferrand. La vue est saisissante. Le début de la descente se fait à pied avec skis et bâtons sur le sac. Dans cette partie je vais perdre un bâton sans m’en rendre compte ! Décidément c’est vraiment un jour particulier. Pas d’incende particulière sur notre progression, puisque la neige est très bonne à skier et sans piège particulier. Dans la dernière courte remontée de 65m d+, Léo va me prêtre un de ses bâtons. Lui est encore assez frais et se suffi d’un seul. La plongée sur l’arrivée se fait avec un énième portage des skis, puis un long pas du patineur sur les pistes de ski de fond où je pousse avec un seul bâton. Nous sommes troisième, ce qui à la vue des évènements passés et de ma forme du jour très moyenne, est plutôt positif. SAM_0031-copie-1.JPGLéo a été un excellent co-équipier, qui a vraiment joué le jeu de l’équipe en me soutenant en permanence et m’aidant pour toutes les manipulations techniques. Je lui souhaite une très belle carrière de sportif de haut niveau pour les années à venir. 

 

Un merci tout spécial à Christophe Aubonnet pour la qualité des photos prises ici et à la TSF Millet.

 

LES RESULTATS

Partager cet article

Repost 0
Published by ALAIN04850
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : alain bellagamba
  • alain bellagamba
  • : articles concernant le ski-alpinisme, la course à pied, le trail et le cross-country.
  • Contact

Profil

  • ALAIN04850
  • Passionné de sports de montagne et de course à pied, je pratique en amateur des compétitions de ski alpinisme, trail, course hors stade et cross country.
  • Passionné de sports de montagne et de course à pied, je pratique en amateur des compétitions de ski alpinisme, trail, course hors stade et cross country.

CONTACT

bellagamba.alain@orange.fr

Mon dénivelè 2015-2016

191000

Partenaires

Yogi Tea