Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 19:01

Papi fait de la résistance, pour une dédicace à mon petit fils Mathys et à mes enfants !

 

Conscient que mes 48 ans ne vont pas plaider en ma faveur pour cette édition de championnats de France à Arêches (73), j'ai mis les atouts de mon côté en faisant un volume assez important cet automne et déjà 75000m de dénivelé depuis le début de l'hiver et des séquences de travail intenses.

Je fais le déplacement avec David Poncet mon coéquipier d'entraînement et de course, également vétéran et prétendant aux premières places de la catégorie vétérans. Nous retrouvons sur place les compétiteurs venus de tous les massifs français, avec qui il est toujours agréable de discuter et d'échanger nos sensations.

Au petit matin à l'heure du petit déjeuner avant course, j'ai une barre énorme au front et l'impression d'avoir de la fièvre. Je n'arrive pas avaler la quantité normale du repas. Ce n'est pas brillant, mais je fais abstraction de cet état et je me consacre aux derniers préparatifs.

La course fera 1653m de D+ avec 4 montées (704+, 314+, 535+ et 40+)

Je réalise un echauffement minimaliste et je me présente sur la ligne de départ rapidement, car tout le monde veut être aux avants postes. Il faut dire que les organisateurs nous ont préparé un start légèrement descendant, suivi d'un goulet d'étranglement. Je m'installe en deuxième ligne juste derrière Yannick Buffet, membre de l'équipe de France. Je cherche du regard les plus forts vétérans, mais je n'arrive pas à repérer Tony Sbalbi et Wilfrid Jumère. David lui, se trouve en troisième ligne assez proche de moi. Nous nous encourageons mutuellement, puis c'est la concentration avant que les fauves ne soient lâchés !

380460_325930087428549_241613502526875_1107550_389097953_n.jpgAu coup de sifflet ça part à fond et la légère descente accentue le phénomène. Très vite je donne un coup de spatule sur le bâton de Yannick, ce qui me déconcentre et je laisse passer quelques coureurs que je ne peux identifier. Au goulet d'étranglement avant les bi-traces, je me rends compte que j'ai laissé filer le bon wagon et qu'il va falloir mettre le paquet pour se dégager. Je dépasse alors plusieurs coureurs en laissant un peu d'énergie, puis c'est la bagarre pour prendre sa place et remonter sur les concurrents que je connais et qui ont en général la même allure que moi au départ. C'est ainsi que je me retrouve à suivre ou à dépasser Maxime Léger, Steven Blanc ou Yann Gachet au moment où celui-ci rencontre des problèmes de bottage avec ses peaux. Finalement je prends mon rythme et il me semble que j'arrive à stabiliser la distance avec un groupe qui compose les 10 premières places du scratch. 403137_325930187428539_241613502526875_1107554_1738241516_n.jpgJ'en suis un peu étonné, mais je me recentre sur ma gestion de course et je fini la première montée assez frais et bien placé. Le temps est maussade mais avec peu de précipitations. J'enlève une protection que j'avais placé sur mon masque de ski et je plonge pour la première descente, dans une neige abondante et physiquement exigeante. Quelques pièges évités et c'est le premier repautage. Je n'ai pas mal aux cuisses et je tiens une bonne allure. Je ne sais absolument pas où se trouvent les autres vétérans, à part David que j'aperçois lors d'un croisement alors qu'il fini sa descente. Peu avant la fin de cette seconde montée, je passe près de Patrick Rassat, mon ami entraîneur de l'équipe de France, qui très justement va m'engueler en me disant que "la course est devant moi" alors que j'étais en train de jeter un coup d'oeil derrière moi !

Au dépautage je suis rejoints par Alexis Bonnel, un jeune espoir avec qui je me retrouve souvent pendant les courses. Il est très fort en descente et il va me distancer un peu. Nous repassons sur la ligne de départ, où nous remettons les peaux pour la troisième montée. alain-areches.jpgJe distance un coureur, puis je reviens petit à petit sur Alexis, que je vais rejoindre avant le sommet. Dans cette dernière grande descente, piégeuse avec des passages osés dans les arbres, je vais me faire à nouveau lâcher par Alexis. Au repautage de la dernière petite remontée de 40m, je suis rejoint par Steven Blanc et Yann Gachet. Je pars devant eux, mais dans la précipitation de n'ai pas remis la dragonne de mon bâton droit et je vais le perdre, laissant partir devant moi ces trois concurrents. Je suis en rage, mais c'est la course et je n'ai pas été bon sur ce coup là. La dernière montée et la petite redescente sur l'arrivée sont fait à "bloc", pour terminer avec un peu de skating. Au moment où je franchis la ligne d'arrivée, j'entends le speaker annoncer que je suis vainqueur en vétérans. Je suis soulagé, mais je commençais à m'en douter car je n'avais aperçu aucun de mes adversaires directs depuis le départ. Je vois finalement arriver Wilfrid Jumère, second à 4'40 et Stéphane Burnet à 6'00. David Poncet arrivera dans un paquet de vétérans pour prendre la 10ème place du classement de la catégorie. Notre nouveau club Ubayen, le CESA-UBAYE, commence bien l'année avec également la 13ème place de Mathieu Pastor en Junior !

Quant à Tony Sbalbi, malade, il a été contraint à l'abandon.

Le scratch est revenu au sénior William Bon-Mardion, 2ème mondial l'année passée, devant Alexis Sevennec et Didier Blanc le vainqueur 2011 de la Pierra-Menta. Le jeune Mathéo Jacquemoud, très brillant 5ème du scratch, s'adjuge le titre des Espoirs. Chez les féminines Laetita Roux remporte facilement le titre Sénior.

En ce qui me concerne je signe le 16ème temps du scratch et j'empoche le titre de champion de France vétéran 2012, que j'espérais sans vraiment y croire. Mon état fébrile du matin à disparu comme par enchantement, sans doute était-il lié au stress. On à beau avoir de l'âge on en est pas moins motivé, anxieux et excité !

Maintenant place à 2 compétitions de préparation pour la prochains championnats de France de "vertical race" à Courchevel le 28 janvier, ne pouvant m'aligner à ceux de "sprint" à Chamonix le 15, pour des raisons professionnelles.

Les résultats : ici

Partager cet article

Repost 0
Published by ALAIN04850 - dans ski alpinisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : alain bellagamba
  • alain bellagamba
  • : articles concernant le ski-alpinisme, la course à pied, le trail et le cross-country.
  • Contact

Profil

  • ALAIN04850
  • Passionné de sports de montagne et de course à pied, je pratique en amateur des compétitions de ski alpinisme, trail, course hors stade et cross country.
  • Passionné de sports de montagne et de course à pied, je pratique en amateur des compétitions de ski alpinisme, trail, course hors stade et cross country.

CONTACT

bellagamba.alain@orange.fr

Mon dénivelè 2015-2016

191000

Partenaires

Yogi Tea