Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 15:31

UN PARCOURS EXCEPTIONNEL

 

afficheweb

La Transvanoise 2010, restera pour moi une course particulière, puisque j'ai eu la chance de partager mon effort en équipe avec Gilles Romain. C'est un ami avec qui j'ai eu la chance de travailler dans le passé, avec notre passion commune pour les chiens d'avalanches.

Gilles est un type hors du commun, avec un physique énorme. Il a malheureusement été victime d'un dramatique accident en avalanche au cours duquel il a été blessé gravement et où un de ses compagnons a disparu. A force de courage et de volonté il est parvenu à se rétablir correctement et à relever maintenant le défi de participer à nouveau à des compétitions de ski alpinisme.

Samedi matin nous nous sommes donc retrouvés à Grenoble pour faire la fin du trajet ensemble jusqu'à Pralognan la Vanoise. Après les formalités de récupération des dossards et briefing, nous passons une bonne nuit à l'hôtel.

Le matin, Gilles hésite pour son habillement et opte pour mettre un collant et une veste en plus de la combinaison. Pour ma part je reste comme d'habitude, peu vêtu !

Le départ est donné de nuit à 05h30, dans le centre du village. C'est donc en courant que nous gagnons le bas des pistes pour une première et courte montée. J'ai de très bonnes sensations et je me retrouve rapidement dans les tous premiers. Comme convenu avec Gilles au départ, nous nous attendrons lors du rephocage pour la deuxième ascension. Je continue donc mon effort en descente puis lors d'une remontée à pied sur une piste déneigée. Je dois alors être en 4ème position. J'attends l'arrivée de Gilles qui mettra 4'30" pour arriver. Je ne comprends pas son retard et nous repartons ensemble. De toute évidence Gilles a du mal à se mettre en route. Nous poursuivons par une courte montée à ski, puis celle d'un couloir de 300m de dénivelè. En haut du couloir je pense que Gilles est avec moi, mais il arrive à nouveau avec 5'00" de retard. A son arrivée je le vois blanc comme un linge et en sueur. De toute évidence il a fait un coup de chaleur car il est trop habillé. Il me dit qu'il se sent mal et veut arrêter. Je fais semblant de ne pas l'entendre,  je lui fais mettre l'élastique et nous partons pour les 2700m de dénivelè restants ainsi reliés !

DSC 0306Le parcours est superbe et nous progressons sur l'arrête des Tomberés équipée de cordes fixes, puis le col noir et le col Rossé. Nous descendons alors au pied de l'aiguille de la Vanoise et remontons vers le col des Séchettes. Gilles a du mal et je tire comme un mulet. Nous devons être aux alentours de la 25ème position.

L'ascension qui suit n'est pas anodine, puisqu'il s'agit de monter vers la Grande Casse par les Grands couloirs, pendant 980m de dénivelè. Je ne relache pas mon effort et nous commençons à remonter des équipes. Le tiers supérieur se fera en plus encordé et mon dos va s'en souvenir !

grands-couloirs.jpgLors de la bascule nous nous retrouvons à la 18ème place. La descente du Grand couloir se passe bien même avec l'encordement. Je pense à m'alimenter correctement depuis le début de la course et les sensations sont toujours là, même en tirant fort et avec l'altitude de plus de 3000m.

La dernière ascension vers la pointe de la Réchasse qui culmine à 3210m, commence par une belle bagarre avec une équipe de vétérans du Caf Léman. Je mets le turbo et nous prenons nos distances. Gilles va mieux et l'élastique bien qu'en tention offre moins de résistance. Nous dépassons encore des concurrents, pour arriver sur l'arrête sommitale, où il faut d'abord déchausser pour escalader un passage rocheux, puis progresser sur le fil, pour terminer les 3250m de montée totale.

rechasse.jpgLa dernière descente longue de 1800m de dénivelè ! va nous offrir un beau challenge avec une équipe de militaires. Nous finirons par nous en débarrasser lors de l'ultime sprint pédestre pour passer la ligne d'arrivée.

Nous sommes heureux et Gilles a finalement eu plus de force au fur et à mesure de la compétition. L'altitude et le froid ont dù finir par faire baisser son hyperthermie. Sans ce problème nous aurions pu faire une course avec les équipes de tête. Nous finissons 12ème au scratch et 4ème vétérans pour 129 équipes classées.

Pour nous le résultat du dimanche 11 avril 2010 est tout de même secondaire, car le plaisir d'avoir partagé un tel effort ensemble est bien plus important.  

Les résultats complets sont ici

La vidéo c'est dessous !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ALAIN04850 - dans ski alpinisme
commenter cet article

commentaires

eric 16/04/2010 14:56


Salut Alain,

joli résumer, j'aurai bien voulu terminer la course!!Le parcours avait vraiment l'air d'être sympa.On était ensemble au tirage d'élastique jusqu'au Col Rosset ou un de mes skis s'est fait la belle
dans les barres!! Il y est encore!!!


Présentation

  • : alain bellagamba
  • alain bellagamba
  • : articles concernant le ski-alpinisme, la course à pied, le trail et le cross-country.
  • Contact

Profil

  • ALAIN04850
  • Passionné de sports de montagne et de course à pied, je pratique en amateur des compétitions de ski alpinisme, trail, course hors stade et cross country.
  • Passionné de sports de montagne et de course à pied, je pratique en amateur des compétitions de ski alpinisme, trail, course hors stade et cross country.

CONTACT

bellagamba.alain@orange.fr

Mon dénivelè 2015-2016

191000

Partenaires

Yogi Tea