Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 14:19

CHAMPIONS NATIONAUX PAR EQUIPE AVEC WILFRID JUMERE

tsf2.jpg Un super résultat avec mon coéquipier Wilfrid. La TSF Millet était cette année support du championnat national FFCAM par équipe. Nous finissons 5ème au scratch de la course, et nous remportons le titre national FFCAM toutes catégories et bien entendu en vétérans par la même occasion.

La 10ème édition de la TSF Millet c'est 5000m de dénivelé sur deux jours, 170 équipes au départ, avec des parcours longs et des descentes toujours aussi physiques et techniques.

TSF3.jpegSamedi la première étape dans le massif de la Tournette partait du hameau du Cropt. Le départ du premier jour est toujours très tendu, car toutes les équipes veulent être à l'avant. La Tsf présente toujours des départ un peu particulier. Un virage serré à droite dès les premiers mètres dans une neige profonde marquée par les traces laissées lors de l'échauffement des coureurs. Avec Willy nous prenons tout de suite les devant afin de nous préserver des problèmes de casse ou de bousculade. Assez vite, Adrien PICCOT et son coéquipier Suisse Cédric REMY nous dépassent et prennent la tête qu'il ne lâcherons jamais pendant les deux jours. J'ai de très bonnes sensations et je sais que la journée va être bonne. Willy très volontaire reste au contact et nous faisons le match à l'avant. Cette étape propose 2645m d+ avec 7 montées, dont une avec crampons et deux avec portage des skis. Autant dire qu'il y a du rythme. Au sommet de la première montée nous sommes avec les jeunes équipes d'Auréien Dunand-Pallaz - Alexandre Duc Goninaz, Germain Pernet - Yoann Benand et Fabien Meynat - Bastien Fleury. Nous allons rester en 5ème position pendant les quatre premières montées. TSF6.jpgAu sommet du portage des skis avec cramponage, nous sommes rejoints par les incontournables Valéry Chaix - Ludovic Pommeret. Une belle bagarre s'engage alors. La longue descente est négociée au mieux avec les jambes bien durcies par un profil exigeant. Au reputage Ludo et Val repartent un peu devant nous. Je donne un peu plus de rythme et Willy me suit bien. Nous restons au contact. Dans l'avant dernière montée je les dépasse franchement et Willy en fait de même. Le petit avantage acquis sera préservé jusqu'à l'arrivée. Nous recollons également sur Fabien et Bastien qui vont conserver 40" d'avance. Le bilan de la journée est excellent avec cette 5ème place et de nombreuses très bonnes équipes derrière nous.

Place à la récupération pour la deuxième journée, avec des pâtes et des pâtes, du compex, des massages et du sommeil !

TSF5.jpegDimanche matin direction Manigod par un froid polaire. Le départ va se faire  avec une première approche de la ligne en départ fictif. C'est une cohorte de 170 équipes aglutinées et frigorifiées sur un sentier d'abord descendant, puis montant, que nous allons nous positionner dans un champ en devers et non damé ! Pas d'échauffement possible dans ces conditions, ce que je n'aime pas du tout, mais je ne suis surement pas le seul.TSF8.jpeg

Le départ est compliqué et je m'emploi pour ne pas perdre de vue Willy qui lui est bien parti. Je me mets dans ses skis, et comme la veille nous sommes bien placés. Deux équipes qui ont connu des problèmes la veille, vont s'ajouter à l'avant, il s'agit de deux catalans Espagnols et de Clovis Dalban Morenas et Alexis Bonnel. Cette étape dans les Sources du Fier, présente 2415m d+ avaec 6 ascensions, tsf1.jpgdeux cramponnages dont un avec cordes fixes. Je suis en forme et l'allure de Willy ma va bien. D'ailleurs je sens qu'il est plus affuté que samedi. Au sommet de la première montée nous sommes 6ème. Le début de la descente est dans une bonne neige poudreuse. Je prends de la vitesse mais dans un bourrelet je déchausse de l'arrière droit, je me rétabli mais une rupture de pente arrive trop vite et je prends un gamelle monumentale. Je tape d'abord la tête avec une forte douleur aux cervicales, puis je m'écrase sur mon sac. Dans le feu de l'action pas de place au bilan ! Je repars aussi sec pour rattrapper Willy au repautage. A ce moment là je prend ma pipette, mais pas d'eau au bout !!! Je me dis qu'il va être impossible de faire une course aussi longue sans une goutte d'eau. Les crampes vont m'attendre et le coup de bambou va forcément arriver. Je suis inquiet et je décide de calquer mon allure parfaitement sur Willy pour m'user à minima.TSF4.jpg

Derrière nous, Cyril Gignoux et Sébastien Baud du Caf Excellence, nous talonnent. Hier ils n'étaient qu'à 3 minutes et il ne faut pas les laisser passer. Nous faisons le grand portage avec crampons et cordes fixes ensembles, la descente suivante également, puis le départ de la dernière montée. Willy donne l'allure. Je souffre mais je m'accroche, alors que derrière les concurrents cèdent du terrain. Nous parvenons même à rejoindre au sommet Fabien et Bastien. La dernière descente longue et piégeuse se fait à fond. Nous sommes un peu distancés lorsqu'il faut mettre les skis sur le sac pour terminer cette course en courant, d'abord par une descente sur sentier bien glissant, puis une remontée vers Manigod arrassante. Au détour d'un virage nous voyons les jeunes qui peinent. Willy me pousse un peu pour que j'accélère et nous revenons sur leurs talons. Il ne reste qu'une centaine de mètres et nous les dépassons en courant. dscf1725_jpg.jpegCerte ils restent devant au général, mais les battons pour l'esprit de la compétition sur cette étape. Je suis assoiffé comme jamais et je ne sais toujours pas pourquoi je n'ai pas eu de crampes ni de coup de bambou ! Une fois la ligne passée j'ai le plaisir de voir mes amis Claire, Gildas et leur fille qui sont venus m'encourager. je les remercie et ça fait chaud au coeur.

Nous prenons donc une 5ème place au classement général de la TSF Millet. 

En ce qui concerne le classement FFCAM et l'attribution du titre national, nous remportons le titre au scratch et en catégorie vétérans. Super week-end avec Willy, accompagné de son père Bernard et d'un ami Patrick. Objectif plus qu'atteint. Il nous reste encore ensemble à essayer de conserver le titre de champions de France vétèrans par équipes, qui se déroulera fin mars.

La TSF est vraiment une belle compétition , avec une organisation hors pair, des parcours difficiles et un moment particulier où les deux journées de compétition nous permettent de rencontrer énormément de monde et surtout des copains !

 

LES RESULTATS

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ALAIN04850 - dans ski alpinisme
commenter cet article

commentaires

what causes snoring 22/01/2014 09:14

Good to know Wilfrid Jumere had won the national team championship of 2013. Hundreds of contestants from various parts of the world participated in it. The duration of the competition was two days and the contestants had to climb around 5000 meters. Thanks for sharing this news.

Présentation

  • : alain bellagamba
  • alain bellagamba
  • : articles concernant le ski-alpinisme, la course à pied, le trail et le cross-country.
  • Contact

Profil

  • ALAIN04850
  • Passionné de sports de montagne et de course à pied, je pratique en amateur des compétitions de ski alpinisme, trail, course hors stade et cross country.
  • Passionné de sports de montagne et de course à pied, je pratique en amateur des compétitions de ski alpinisme, trail, course hors stade et cross country.

CONTACT

bellagamba.alain@orange.fr

Mon dénivelè 2015-2016

191000

Partenaires

Yogi Tea