Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 16:58

Une petite coupure dans la fin de saison ...


 

oule.jpgSamedi libre avant de me présenter pour la dernière course de ski-alpinisme de la saison la semaine prochaine, je décide au dernier moment de me présenter au départ de la 1ère édition du défi de la montagne d'Oule à Veynes (05). Cette course ressemble à une verticale race annoncée pour 800m d+ et 3,5kms de distance.

Dès mon arrivée sur place je vois que des spécialistes de cet effort sont présents, notamment Serge Garcin, Jérôme Bosch et Stéphane Ricard.

Pour ma part, je suis toujours en préparation sur les skis et je n'ai aucun repère en course à pied, bien que cette montée raide soit à mon avantage. En plus j'ai fais 2000 m d+ le matin en ski !

Le départ est donné sur un beau petit stade d'athlétisme et ce n'est qu'après 400m de plat que nous entamons la montée vers le sommet de la montagne d'Oule.

SAM_0076.JPGTrès vite nous sommes sur un "single"  régulier mais boueux. En quelques mètres je comprends que j'ai fait l'erreur de partir sans bâton et avec des chaussures, certe légères, mais pas assez crantées !

Stéphane Ricard est parti vite, Jérôme Bosch m'a dépassé juste avant le single en prenant une paire de bâtons au passage. Quelques jeunes se sont enflammés mais ils payent rapidement leur effort et j'en dépasse quelques uns assez vite. Je dois être en 8 ou 9ème position et je prends mon rythme. Je dépasse encore quelques concurrents, puis Serge Garnier me double dans une petite transition. J'essaye de m'accrocher à son allure quelques mètres, mais il est trop rapide pour moi. Je me retrouve rapidement en bagarre avec le jeune Jules Gaillard, qui va bien m'accrocher toute la montée, pour ne céder que dans la dernière partie un peu plus raide et encore plus boueuse. J'essaye aussi de revenir sur Tristan Calamita qui est à la 4ème place, mais il va réussir à me tenir à une vingtaine de secondes de lui pendant les 250 derniers mètres de dénivelè.

Au sommet je pointe en 5ème position en 34'43".

L'épreuve est remportée ex-aequo par Serge Garnier et Jérôme Bosch en 32'44", Stéphane Ricard 3ème en 33'43", Tristan Calamita en 34'25".

A noter la 8ème place d'Aimé Arnaud le Président de mon club de course l'ACBU de Barcelonnette.

Un bon effort en intensité de fait avant d'aborder dans la nuit de vendredi à Samedi prochain la mythique Patrouille des Glaciers en Suisse.

Repost 0
Published by ALAIN04850 - dans course à pied
commenter cet article
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 10:21

Objectif : Faire la course. Pour le reste ...

logo-marseille-cassis-2010.gif

La semaine dernière j'ai réalisé une de mes envies de l'année en participant au kilomètre vertical de Fully. 7 jours plus tard je m'aligne au départ de Marseille Cassis. Celà représente un véritable défi, car je n'ai en réalité que quatre jours pour retrouver des sensations de course au plat. Mardi et Jeudi je suis obligé de faire deux séances de fractionnés car je n'ai pas de vitesse de jambes. A la suite de ces séances les fessiers me font un mal fou. Il faudra faire avec !

Samedi 30 je prends la route pour Marseille afin de retirer mon dossard au Parc Chanot. Au passage à Aix je récupère mon fils qui va , pour les deux jours, m'aider dans la logistique. Nuit difficile à Aix avec une bande de jeunes qui fait la fête sous nos fenêtres jusqu'à 06 heures du matin !

image_65645836.jpgDimanche Matin nous partons pour Marseille et le départ situé au pied du stade vélodrôme. Le mauvais temps s'est invité. C'est par moment la tempête. Une foule incroyable de 13000 personnes s'aglutine vers le boulevard Michelet. Je suis un peu en retard et n'ayant pas de dossard prioritaire, je n'arrive même pas à pénêtrer sur le boulevard. Je vais donc partir derrière les grilles du stade. 09 heures 30, j'entends le sart du départ. Je me faufille dans la masse et je passe sous la ligne à 09H03'01", parmis la foule des anonymes très mal placé dans le cortège.

tmp_12107.jpg A partir de là la course est lancée, au pas... Il y a tellement de monde que j'alterne marche, sprint, arrêt brutal et trot !!! Au bout de deux kilomètres j'arrive à passer par les bords, toujours avec un rythme saccadé mais plus rapide. Ensuite c'est du gymkhana et je navigue de gauche et droite pour doubler. Je passe au kilomètres 5,3 en 24'30" au lieu des 20'52" de mon tableau de marche en temps réel. Je réalise la montée du col de la gineste à bloc, en doublant encore des centaines de concurrents et je passe à 10km de l'arrivée en 46'02" au lieu des 41'52" prévu. A part le retard du départ je suis sur mes bases.

La bascule du col vers Cassis est compliquée en raison des rafales de vent et la pluie forte par moment. Je 9677775moy.jpgcontinue de doubler et d'ailleurs je ne me suis pas fais doubler une fois pendant la course. Je gère bien la descente, le petite remontée de la côte des Pompiers n'est pas un problème et je la passe en fréquence. Dans Cassis nous passons parfois des torrents d'eau sur la chaussée. C'est assez incroyable. L'arrivée se profile maintenant et je finis en bon état de santé avec un chrono de 1H28'01' au temps officiel. A ma montre, de ligne à ligne je note 01H25'01". Si je fais une décote du temps perdu pour me faufiller, j'ai dù réaliser une performance autour des 1H20'30". 

 A l'arrivée je retrouve mon fils qui m'annonce que notre voiture est bloquée au rond point de l'autoroute, soit 5 kilomètres au-dessus de Cassis. Nous parcourons cette distante sous une pluie féroce et même une tempête du diable à l'autoroute. Drôle de récup !

 

Nous repartons trempés vers Marseille où nous pouvons enfin prendre une douche et mettre des vêtements secs chef ma fille qui y est en fac. La suite va se passer dans un resto sympa en famille. image_65645854.jpg

 

 

Dure journée tout de même avec le retour sur Jausiers toujours sous la pluie.

 

 

 

Vive le sport !

Repost 0
Published by ALAIN04850 - dans course à pied
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 14:13

Quelle pente !!!

P1150657.JPG

Je me suis fixé en début d'été, le kilomètre vertical de FULLY en suisse, comme objectif à faire absoument. Je ne le regrette pas !

Petit week-end en amoureux avec ma femme, beaux paysages traversés et une course atypique.

C'est vrai qu'en arrivant à FULLY, la vision de cette tranchée parcourant d'abord les coteaux de vignes, la chataigneraie, puis la forêt, peut effrayer.

La course consiste en une montée sèche de 1000 mètres de denivelè pour 1920 mètres de distance !!! Une pente moyenne de 52% avec des passages à plus de 65%.

Malheureusement je suis en état de fatigue actuellement (travail oblige) et la préparation finale a été tronquée. Je vais donc courir, avec la motivation et le mental.

le départ est peu pentu, mais cela ne dure pas. Nous empruntons en contre la montre une ligne de funiculaire désaffecté.

P1150666.JPG

 

La pente s'accentue ensuite régulièrement avec quelques petites portions moins raides. Nous passons sur une passerelles puis dans un tunnel.

La pente au 700 mètres est hallucinante et il faut rester concentré. Je perds un peu de lucidité par moment, ce qui me vaudra de tomber à trois reprises entre le 800m et l'arrivée.

4138.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vais être doublé une fois par Maxime Léger, un coureur ski-alpiniste que je rencontre sur les courses l'hiver et je vais doubler trois concurrents partis avant moi.

Je n'ai pas eu beaucoup de "Jus" et j'ai manqué de fraicheur dans les 200 derniers mètres.P1150691.JPG

 

Je finis la course en 40'06", soit près de 1500 mètres à l'heure. C'est loin des premiers, mais c'est vraiment un effort à part qui mérite de se travailler techniquement.

Au classement général je suis 18 ème vétérans 1 et 96 ème au scratch. normal_KMVF-231010-web-436.jpg

 

Il faudra que j'y retrourne avec une bonne préparation. Peut-être l'année prochaine !

 

 

le site de la course et les résultats sont ici

 

UNE VIDEO DE LA COURSE 2010

Repost 0
Published by ALAIN04850 - dans course à pied
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 13:31

Une belle course, difficile

Je me présente à l'ascension du col des Champs, sans repère, puisqu'il s'agit de ma première course en côte. 12,6 kms pour 850 mètres de dénivelé.

J'ai fais à nouveau le déplacement avec Arnaud Chartrain et Christian Sambardi.

Dès le départ je prends un rythme un peu élevé et il faut que je me raisonne pour baisser un peu ma vitesse. Je me retrouve aux avants postes avec Philippe Mestre et juste derrière Arnaud Chartrain. Ce dernier revient d'un long raid en Tarantaise et il manque de jus. Devant Roland Claverie et Philippe Gimenez se sont envolés. J'arrive à maintenir mon allure toute la course, mais je ne peux répondre à une accélération de Philippe au 9èmez kilomètres. Il va prendre un peu de distance. Finakement je termine la course en 6ème place au scratch et 2ème vétérans 1. Je suis classé premier par le jeu du non cumul, mais c'est bien Philippe Gimenez qui remporte la catégorie.

les résultats

 

Repost 0
Published by ALAIN04850 - dans course à pied
commenter cet article
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 15:00

UNE BELLE JOURNEE A CHORGES

DSCF1123.JPG

Dans le but de reprendre de la vitesse de jambes, je me suis inscrit à la foulée caturige à Chorges (05), ce dimanche 16 mai. J'ai déjà fais cette compétition l'année passée, où je n'avais pas eu de bonnes sensations. Du coup pour cette édition 2010 je me suis fixé comme objectif d'améliorer mon temps sur les 12,5 km et 350+ de dénivelé du parcours.

 

Même si elle emprunte parfois des routes, l’essentiel de la course se déroule sur des chemins à travers une boucle reliant Chorges au hameau de Chanteloube et retour sur Chorges. Le cadre est très agréable puisque le parcours amène du côté de la baie de Chanteloube et les pourtours du lac de Serre-Ponçon.

 DSC05820Dès le départ, Laurent Beuzeboc, en quête du record horaire, s'échappe seul devant et personne ne le reverra. Je m'accroche un moment dans les poursuivants immédiats, puis je dois me placer en 5ème position, talonné par Christophe Saillant et Didier Faure-Brac, tous deux pensionnaires du club d'Embrun Triathlon. A l'avant Sébastien Juvin et mon copain Yannick Pichon vont se livrer une belle bataille pour les places du podium.

Sur le retour vers Chorges, dans les faux plats, Christophe accélère et prend ses distances. Je reste en 6ème position jusqu'à l'arrivée en me contentant de réguler mon allure. Je finis avec 2 minutes de moins que l'année passée en respectant mon objectif initial.

Par le jeu du non-cumul, je prends la deuxième place en vétérans 1, une belle satisfaction.

Même si je ne suis pas un coureur de plat, ces épreuves sont très importantes dans mon planning de progression en vue de la prochaine saison hivernale en ski-alpinisme.

 

Les résultats sont ici

Repost 0
Published by ALAIN04850 - dans course à pied
commenter cet article
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 18:48

DURE REPRISE DE LA COURSE A PIED !

 

DSC05752.JPG

Le Départ: je suis en blanc au centre gauche , sous les couleurs du CSLG de GAP.

 

Dimanche 9 mai 2010, marque pour moi le début de ma saison de course à pied.

Je n'ai pas eu le temps de beaucoup m'entraîner depuis la fin des compétitions de ski-alpinisme. En plus je suis blessé au nerf Crural de la cuisse droite. Mais bon, une course dont le départ est donné à moins de 1km de la maison, çà ne se refuse pas !

  DSC05759.JPG

Comme toujours, très bonne organisation de l'ACBU avec à sa tête Aimé ARNAUD. Malheureusement cette année le nombre de compétiteurs est limité, sans doute en raison d'autres épreuves ayant lieu ce dimanche à Veyne et autres endroits de proximité. Courage à l'équipe d'organisation, en souhaitant que dès l'année prochaine le plateau soit plus garni.

 

 

 Nous sommes partis d'une allure assez basse du plan d'eau de Jausiers, puis Nicolas Mazetier s'est chargé de dynamiter un peu la course. Pendant la montée vers les Sanières, je vais être second, puis premier un instant. Philippe Gimenez me dépasse au moment où la montée est moins prononcée et je n'essaye pas de suivre son rythme.

Dès les premières descentes je me fait reprendre par Laurent Dubourg. Je n'arrive absolument pas à allonger mes pas et la douleur de la cuisse droite me freine dans mes ardeurs.

D'une façon incroyable je vais perdre le contact avec Laurent sur une erreur de parcours dans le Bourget. Je connais pourtant bien les lieux, mais concentré sur la gestion de mes problèmes je me suis orienté dans la cour d'une ferme. Le temps de reprendre mes esprits et de revenir sur le bon chemin, Laurent est dèjà trop loin pour espérer l'accrocher.

podium-transubayenne.jpgMe retrouvant un peu esseulé, je vais gérer la deuxième partie du parcours tranquillement pour finir 4ème au général et également 4ème vétéran. Mais où sont passés les séniors !!!

Je suis heureux de cette participation où j'ai pu revoir un bon nombre d'habitués de la course à pied.

 

Les classement sur le site de l'ACBU

 

 

 

Repost 0
Published by ALAIN04850 - dans course à pied
commenter cet article
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 10:16
snow-trail-ecrins.jpg
Le 22 décembre 2009, j'ai eu envie de participer au premier sonw trail nocturne des écrins à Pelvoux.
L'arrivée sur place s'est faite sous une pluie battante. Etant bien en avance j'ai fait une petite reconnaissance en marchant de la boucle proposée. Celle-ci faisait 2,7 kms pour 100m de denivelé à parcourir 4 fois.
J'ai pris la décision de mettre les "pointes de 15" pour la course.
Etant novice dans ce genre de course, je n'avais pas trop de repère pour l'allure à prendre. Toutefois je connais la valeur de Stépane Ricard et de Yannick Pichon.
Dés le départ je me suis porté à l'avant de la course, entamant la première ascension derrière Stépahne Ricard. Après la single trace j'ai été dépassé par Max Rançon et je passe finalement 3ème au passage sur la ligne du premier tour.
Sur le plat je me fais dépasser par quelques autres coureurs que j'arrive à suivre ensuite sans problème dans la montée (puissance du ski-alpinisme oblige). Par contre je souffre énomément dans la descente et sur le plat, mais j'arrive à chaque fois à rester avec le groupe pour la troisième place. Stehane Ricard et Max Rançon s'étant envolés rapidement.
Dans le dernier tour j'ai un petit passage à vide et je perds quelques longueurs sur Nicolas Mazetier, Tomas Clément,  Stéphane Pichon et Benoit Jean-Claude. Je stabilise  ensuite l'écart jusqu'à l'arrivée où je sprinte pour rester devant Hervé Giraud Sauveur, Turin Frédéric, Grux Frédéric et Juvin Sébastien.
Je finis 7 ème en 55 minutes 00.
Je suis content de ma performance à un moment de l'année où je ne courre absolument plus et que j'empile le dénivelé en ski-alpinisme.
A noter que les trois premiers tours se sont faits sous la pluie puis le dernier sous une chute de neige importante.
Les résultats ici : http://maxrancon.sport.fr/r19774/resultats/
Repost 0
Published by ALAIN04850 - dans course à pied
commenter cet article

Présentation

  • : alain bellagamba
  • alain bellagamba
  • : articles concernant le ski-alpinisme, la course à pied, le trail et le cross-country.
  • Contact

Profil

  • ALAIN04850
  • Passionné de sports de montagne et de course à pied, je pratique en amateur des compétitions de ski alpinisme, trail, course hors stade et cross country.
  • Passionné de sports de montagne et de course à pied, je pratique en amateur des compétitions de ski alpinisme, trail, course hors stade et cross country.

CONTACT

bellagamba.alain@orange.fr

Mon dénivelè 2015-2016

191000

Partenaires

Yogi Tea